jeudi, juillet 03, 2008

Un peu de level design

L'autre jour Pierrick me proposait de faire une sorte de générateur aléatoire de niveaux pour Bilou. Je dois bien avouer que construire un niveau qui soit intéressant, ça n'est pas une mince affaire ...

Mais non. De l'aléatoire, là, je n'en veux pas. J'aime partir d'un élément nouveau, qui sera unique dans le niveau, et construire autour de ça.

Ici, c'était les lattes tournantes. Placées à l'horizontale, elles tournent autour de leur centre, ce qui en fait pour Bilou des plate-formes qui s'étendent et se contractent.
Le tout sera évidemment de bien gérer son timing pour être dessus au bon moment. On peut encore corser la chose en disant que non, il n'est pas question de sauter *à travers* la latte. C'est plus ou moins sur cette base-là qu'est apparue la scène ci-dessus.

My friend Pierrick was hyp'ing about random-generated levels for platformers, not so far ago. Personnally, I prefer to craft maps on purpose, preferably around a specific "level item" that will give it a "theme". Here, the theme is some rotating rulers, which force you to adapt the timing of your jumps aand grab the only Dumblador that hangs around that could stun the pendat.

The skilled dare-devil player is allowed to try and get the key without stunning the pendat, but there will barely got room for that. Plus, Pendat tend to be aggressive and run towards Bilou as soon as he's spotted.


Une "clé", planquée en hauteur, qu'il va falloir aller chercher en grimpant sur une late. Pour épicer la scène, un crayon belliqueux dont Bilou ne sait pas se débarasser seul.

Le joueur impétueux pourra malgré tout tenter sa chance en passant "par-dessus" le crayon en question. Moui, pourquoi pas. Mais bon, il faudra être super-précis, parce que l'espace est des plus justes. Et puisque la latte bouge en permanence, il faudra en plus calculer son timing pour arriver au bon moment, choper la clé, contourner à nouveau le crayon et repasser à fond dans l'autre sens

Bref, pour un joueur moins "casse-cou" (moi, par exemple) on préfèrerait de loin avoir un taille-crayon à lancer à la figure du crayon histoire qu'il se tienne tranquille. Seulement voilà. Vous êtes arrivé dans cette zone à dos d'encrier, ce qui retire toute possibilité de transporter un taille avec vous . . .

C'est là qu'on va pouvoir s'amuser avec le level design.

Seul voie d'exploration possible : vers le haut, ce qui nous donne évidemment la possibilité d'une longue série de lattes tournant à des vitesses différentes, obligeant le joueur à "sauter de latte en latte" pour atteindre le repaire de Dumblador, le taille crayon crétin.

Evidemment, on peut de nouveau placer les lattes de manière à ce que les plate-formes qu'elles constituent disparaissent et réapparaissent. Classique. Un faux pas, et on retombe chez le crayon: l'escalade est à recommencer avec en prime le risque de se prendre un coup de pique.

Mais on peut aussi pimenter la chose avec des encriers lançant des gouttes d'encre ou des crayons qui blesseront Bilou avant même que la latte ne se soit complétement retirée.

Et une fois le taille-crayon ramassé, il faudra refaire le trajet en sens inverse (quoi qu'un joueur un peu casse-cou tentera probablement le retour en chute libre).

PS: vous aurez noté que j'ai trouvé un nom marrant pour le taille crayon : dumb + blade = dumblador. L'occasion de faire une catégorie par perso ...

En terme de level design, dumblador est donc ici une "clé organique" (sisi, c'est KirbyKid qui l'a dit).

2 commentaires:

cyborgjeff a dit…

c'est quand même des stages sacrément vicelard ;)

sylvainulg a dit…

"à vaincre sans périls, on triomphe sans gloire" ;)

Je n'arrive quand-même qu'aux chaussettes de Rick Dangerous, tu sais.