vendredi, septembre 09, 2011

Vu sur Internet ...

J'aime assez bien la "jaquette" que les rédacteurs de scenebeta.com ont mise en place pour mon éditeur de sprite, lors de sa version n° 4. Elle me donne d'ailleurs une idée pour une extension d'enfer: encodez un bitly, et on "charge" l'image correspondante sous forme .spr directement comme spritepage supplémentaire ^_^

Par contre, les échos qui me reviennent parlent régulièrement d'interface perturbante, où on ne sait pas trop qui fait quoi... Comme dit Morukutsu "on sent que c'est fait pour moi, et pas pour un utilisateur". Ce qui n'est pas totalement faux, mais qui doit le devenir :P

Voilà à quoi ressembleraient (imho) les écrans "gestion du fichier" dans SEDS et AnimEDS respectivement, avec cette nouvelle "ouverture au monde extérieur".

The notification of AnimEDS' new release has started propagating from newsboard to newsboard in a totally uncontrollable fashion. Welcome to the world of homebrew :P I just hope that the next wave of newsers will check out this blog rather than blindly quoting gbatemp's news, as 'AnotherWorld' has completely missed what was new in this release : you can create your own character skeletton.

Meanwhile, I also stumbled upon a post about the latest version of SEDS on scenebeta, where the newser made up a funny "cover" for the tool, depicting a megaman sprite re-worked again and again to show various Capcom characters ... yes, that too could be a use of SEDS. I guess all I still lack is a simple way to import some graphics from the Internet for that ... Maybe some online png->spr tool combined with a bitly encoding of the source URL would do it ?


Dans le même temps, un rédacteur de gbatemp a repris la niouze de la sortie de AnimEDS 0.2, mais sans trop se fouler. Notamment, il reprend texto "The application is still in the early stages of development and is hardcoded for a specific layout of the .spr file.", alors que la création de nouvelles structures, c'est justement ça que j'ai apporté entre la 0.2 et la 0.3 >_<

Aucun commentaire: