vendredi, septembre 30, 2011

L'encre de Rayman ... et de Bilou

L'encre, c'est noir. Facile. Des vagues pointues plutôt que sinusoïdales. C'est noté. Les "highlights" sont localisés à la surface (logique) et fort étroits. Dernière note: presque pas de teinte dans le highlight. C'est essentiellement du gris, avec une très légère teinte brune (saturation maximale 10%)

Make it black, and make it spiky rather than wavy. Keep the highlight thin, focused at the top, and use almost 'pure' greys for the shading. That's what we can learn from analysing Rayman's ink sea in Picture City. So here's (below) what it produces when I follow those advices. It animates nicely, but maybe a 16 pixels-wide tile was a bit too small 0_o.

Bon, celà dit, je ne dois pas me fier aveuglément au graphisme de Rayman. Quand on lit l'article de Pix'n'Love, on se rend compte que les graphismes étaient essentiellement réalisés avec des techniques classiques de dessin animé, puis "retravaillés" pour le jeu vidéo. Moi, je la joue directement "pixel art" avec moins de couleurs etc. (entre autres parce que je n'ai pas une équipe de 60 personnes avec moi :P)

2 commentaires:

Maxime a dit…

ton rendu de l'encre est pas mal!
J'aime bien le fait de jouer sur plusieurs plan. Par contre il faudrait varier un peu plus le "pattern", quelqu'un chose d'important selon moi est qu'il s'agit d'un liquide, deux endroits ne devrait pas être pareil.

Hâte de voir Bilou sortir sur DS :D

sylvainulg a dit…

Jusque là, j'aurais eu du mal à le faire, mais je viens de noter qu'en décalant un brin, je peux mettre le bord du bloc sur un "noeud" des vagues (immobiles), et donc capable de faire des raccords sans y passer la semaine.

Celà dit, en théorie, une onde stationnaire, c'est justement pareil partout parce qu'il y a superposition de deux ondes. Enfin, je tenterai le coup quand-même :-)