lundi, mai 17, 2010

Marble Fire Madness ...

La médiathèque du coin me permet d'emprunter des jeux DS à un coût de 2€ par mois ... alors je ne me fais pas trop prier. En attendant mon vol pour Uppsala, j'ai pu m'essayer un peu aux Sonics auxquels je n'ai jamais vraiment eu l'occasion de jouer étant gamin. La MegaDrive étant squattée par les "grands" à la maxithèque, je me rabattais sur la version "Master System" (où j'arrivais fièrement à passer le boss de la zone de la jungle).

Ce devait donc être la première fois que j'affrontais la "Marble Zone" pour de vrai, et là, le parallèle avec ce que mon frère tentait de faire dans la "fire zone" de Calimero, dont j'ai retrouvé dernièrement le niveau 1 devient évident ... le tout premier niveau dessiné par mon frère qui me le tape sur ma planche à LEGO en disant "tiens, code moi ça sur C64, plutôt"...

Les mouvements de Sonic sont clairement mieux adaptés aux pentes et arrondis de la Green Hill qu'aux escaliers de la Marble Zone, chose que l'on observe pas tant dans les Mario. j'avance avec prudence ... ça aussi, ce n'est pas "naturel" pour Sonic. Je suis aussi impressionné de voir que, si tôt dans la série, Sonic tirait sa force non seulement de sa vitesse, mais aussi du réalisme de son moteur physique. Ecrabouilleurs, des pans entiers du niveau qui s'écroulent ou s'enfoncent ... On est clairement à un niveau différent d'un Super Mario où les "objets" sont généralement d'un seul bloc.

Du point de vue d'un programmeur, Sonic restera un exemple impressionnant. Je serais vraiment curieux de mettre la main sur le code Genesis de ce jeu ... ne serait-ce que pour la gestion des plate-formes mobiles... et des loopings, combinés au sol qui croule et aux blocs destructibles...

PS: avant de conclure que "la marble zone n'est pas vraiment Sonique, mais pourrait se retrouver dans n'importe quel jeu de plate-forme, je vous invite à regarder ce speedrun où la plupart des séquence "sur un bloc flottant sur la lave" sont court-circuitées en prenant de la vitesse et en enchaînant les sauts avec précision... Ou en choisissant de se faire toucher par un écrabouilleur-à-picots pour sauter un peu plus haut.

1 commentaire:

cyborgjeff a dit…

raaah... et pour moi impossible de faire tourner Sonic Collections... :(

sinon, c'est claire... Sonic a été l'une des plus grosses influences de Calimero ;)