samedi, juillet 25, 2015

Les Homebrew de 2015 -- driven to insanity

Je peux difficilement me plaindre que mon "School Rush" reste dans l'ombre si, tout équippé pour le homebrew comme je le suis, je ne jette pas un seul regard au travail des autres. J'avoue que d'emblée les titres parus en 2015 sur Nintendomax ne sont pas du genre à m'attirer. Ils ont aussi été presque tous réalisés en Lua-sur-DS ou avec DS game maker, donc peu d'intérêt de programmeur ... mais laissons ces préjugés au placard, sortons hbmenu.nds (ils nécessitent le nouveau protocole "argv" qui n'est pas supporté de base par mon linker de bisounours) et regardons ça de plus près.

I am not the only one to make homebrew content for the Nintendo DS, even in 2015. The DS Game Maker still receives new game now and then, relayed on NintendoMax. Not the kind of projects that appeal me, but if *I* don't pay attention to others' work, why would others' pay attention to mine ?

I started with "driven to insanity", a board game for 3 players developed by Mumpyboor when he was 12. I mostly complain that you cannot learn the goal of the game by running the game. Either you guess it (I guessed I must go to any "goal" and then back to the start) or you open readme.txt... There are health status to take care of, room for strategy, chance events... it could be worth somewhat better graphics but things remain readable. Yet, I don't think I'll run it ever again, not without english-speaking kids around to play it. I hope the more recent humour-driven game by Mumpyboor will please me more.


Je commence par "driven to insanity" (mumpyboor, janvier). Un jeu de plateau converti sur DS à jouer avec deux comparse. Il y a des cartes chances, il faut prendre soin de votre bus et de votre santé. On dirait qu'il faut passer à un des "goal" puis retourner au point de départ un nombre suffisant de fois pour remporter la partie, mais le jeu manque un peu d'explications sur ce point.

La réalisation est un peu élémentaire mais sans être désagréable pour autant. Une bonne entrée en matière pour un développeur qui avait 12 ans à l'époque. J'espère que "jihad au mont Olympe" du même auteur sera plus intéressant. Là, c'est vraiment pour l'article que j'ai continué à trainer mes 3 bus jusqu'à un marquer un point. Je dirais bien "ce sera pour amuser les enfants", mais en anglais, ça ne marchera pas sans moi.

1 commentaire:

cyborgjeff a dit…

Jihad au mont Olympe... pas d'emblée très attractif ça : (