lundi, juillet 13, 2015

Le journal de Link : je prends le chateau d'assaut.

Cher journal, j'ai trouvé l'épée. Sa lame m'hypnotise presque... j'en ai la tête qui tourne. Je dois prendre le chateau d'assaut. Le sceau de Yuga est brisé, mais il grouille de ses gardes-grafitis. Même avec une fée à mes côtés, je ne vais pas m'en sortir en fonçant dans le tas. Ils sont trop nombreux. Je suis trop faible. L'autre, là, à l'entrée du premier étage me met K.O. en deux coups de sa masse d'arme tournoyante.

On m'avait raconté au bar lonlon que ce genre de lascar, ça ne vaut pas la peine d'essayer l'escrime avec eux. Ils ne comprennent que la manière forte ... la magie.

Je ne suis pas d'accord. Ok, ça fait plaisir d'avoir la moyen d'en assommer toute une mélée pour gagner le temps de les attaquer un à un. Mais il y a moyen. C'est une question de timing. Une flèche, un pas, une flèche, un pas puis j'enchaîne les coups d'épée juste au bon rythme et il est au sol avant d'avoir pu lancer sa boule une seule fois. Mon épée tournoyante peut les atteindre, même quand leur arme est braquée sur moi. Là aussi, c'est une question de précision. La fenêtre est étroite, mais elle existe. Je dois apprendre à la voir. À fondre dedans comme un rapace intrépide dans la brèche.

J'y mettrai le temps, mais j'aurai ma stratégie. Je taillerai mon chemin à coup d'épée jusqu'à ce taré de gribouilleur avant qu'il n'ait le temps de poser le regard sur la princesse.

Aucun commentaire: