mardi, février 25, 2014

Décevante Tablette

    Vous vous souvenez peut-être que j'avais rejetté l'idée d'un iPad assez rapidement. Trop cher. Inutilisable. Pourtant, une fois le "contenu" de Bilou's Adventure créé, ce serait assez sympa de pouvoir le présenter sur de ces systèmes androïd qui seront bientôt incontournables. Une tâche de fond surveillait donc les équippements ARM-powered pour dégotter le petit système sympa mais pas trop gourmand, avec juste les interconnections qu'il faut pour devenir le processeur du programme qui fusionnera le rendu son/lumière de desmume avec le moteur de jeu GEDS en un seul composant natif appelé depuis la couche Java.

    So there's now a tablet at home. It's not mine: I offered it to my fairy. She saw the lack of configuration, the over-simplified interfaces as features, so the tablet perfectly fitted her need for "something simple enough that I can use to check e-mail, share pictures and browse online shops". For at least 10 other blogging-related tasks, it failed me. Not that it's un-usable, but what it comes with (a web browser and that's it) is completely unsufficient.

    J'ai finalement acheté une tablette, mais pour ma fée. Un modèle Polaroïd. Parce que chaque
    fois que je présentais un inconvénient (pour moi) des tablettes, il se transformait pour elle en avantage. Vous noterez qu'après les tests de stylet pour écrans capacitifs, je n'envisage même plus l'édition de niveaux sur tablette: la DS restera l'outil le plus pratique pour ça, mais j'avoue que l'espace d'un instant, j'ai cru que ça me permettrait de blogger mes avancées plus confortablement ou de simplifier les petites tâches satellites si cruxiales au développement d'un jeu vidéo. J'ai déchanté. Je me suis donc mis à rassembler la liste-des-dix-chose-qu'on-ne-sait-pas-faire-avec:

    Etre facile: avec le "play store" Androïd qui n'est pas préinstallé (au profit du service concurrent d'Amazon), je n'ai accès qu'à un sous-ensemble des applications tablettes.
      Etre bloggeur: pas de chance, même une fois le playstore activé, l'application Blogger est refusée sur ce type d'équippement non-compatible. Quoi, il faut un quad-core pour taper du texte, en 2014 ?
        Ecrire des posts: le clavier bluetooth fourni avec ? Belle blague! il n'est détecté qu'une fois sur deux. Retourner changer un mot précis ? Bonne chance! Supporter les mots anglais dans un texte français (sans même parler de faire des posts bilingue) ? Je me marre !
          appréciez la qualité de la photo ... ou pas.
          Illustrer des posts... Vous aviez cru qu'un capteur optique, une interface tactile et le WiFi aurait fait de cette tablette l'outil-magique-pour-illustrer-les-posts? Rêvez pas. Qualité d'image très approximative (seulement moins pire qu'un petit GSM), absence totale de mise au point, impossibilité d'envoyer directement l'image vers un post blogger (il me faudra passer par un google drive, puis télécharger et ré-envoyer depuis un PC).

          Regarder des vidéos en faisant la vaisselle, qu'il s'agisse de la dernière des piano guys ou du longplay de Mario World Wiiu, je dépose par-ci par-là mon laptop dans la cuisine pour un peu de youtube. Oublie, avec la tablette: la réception Wifi est tellement mauvaise que la vidéo s'interrompt toutes les 10 secondes. Ce que je n'explique pas aisément, c'est la différence perçue par les deux appareils (à moins de supposer que les gens de chez Polaroïd ont mis une antenne de qualité LIdL ou qu'il l'ont noyée dans une cage de farraday, bien sûr).

            Etudier les graphismes des "pros" de deviant-art. Avec chaque page qui prend plus d'une minute à s'afficher, la gallerie des téléchargements qui se vide en cas de redémarrage de la tablette et un service de flux RSS qui décide à ma place si je veux voir ou pas les posts plus anciens que son installation, celà relève plus du combat que du confort. Je passe sur le dossier "téléchargements" qui est apparemment vidé à chaque redémarrage et le fond d'écran qui disparaît définitivement du système une fois qu'on en choisit un nouveau.

            Etudier du pixel'art, c'est encore pire. Le navigateur installé ne permet pas de faire du redimensionnement d'image sans y aller de  son flou quadratique lissant.

            Retourner voir quelque-chose dans le SVN de Bilou ... ça serait bien pratique, non ? "j'avais une référence ou un pointeur, dans LevelMonster, au fait ?" ... ha! bien essayé. La navigation sera tellement ardue sans la saisie de mot-clé à retrouver qu'il vaut mieux que je ressorte mon Cybook. La lourdeur du service en ligne de sourceforge n'y est peut-être pas totalement étranger.

            Editer un p'tit script de Bilou pourrait-il passer mieux ? Après tout, le port micro-SD me permettrait de compenser le fait que je n'ai toujours pas d'éditeur texte convaincant sur ma DS. Bin il faudra sans doute que je refasse un tour sur le amazon-shop, parce qu'il n'y a aucun éditeur texte pré-installé (la dernière que j'ai vu ça, c'était sur C64, mais là on avait un BASIC) et que le fichier .txt téléchargé par le navigateur n'est pas de type connu et ne peut donc pas être affiché.

            Payer les factures, ne serait-ce que pour se libérer du temps pour le reste. Bin non. La "sécurité" de l'application bancaire se résume à un mot de passe lié une fois pour toute à l'appareil (hautement volatile, faut-il le rappeler). On n'aurait pu imaginer une façon plus sûre de me faire fuir à toute vitesse.

            Et malheureusement, le projet eInk-A4-stylus de Sony n'est pas à la hauteur des attentes que le NoteSlate m'avait instillé.

            1 commentaire:

            cyborgjeff a dit…

            Mwouaip, j'ai envie de dire : "Vive l'iPad" :)
            non, mais par contre, pour blogguer l'un comme l'autre, on oublie. Mais par contre pour préparer des idées et des drafts, avec evernote qui me serviront ensuite à faire des artilces, là c'est bien pratique !