jeudi, juillet 04, 2013

Special!


Youpie! Ma fée m'a retrouvé mon GBA micro avec Super Mario World dedans ^_^. Et à reprendre ce jeu-là, je me rends compte que je m'étais assez fourvoyé sur le compte du monde "Spécial". Je le considérais comme le passage secret ultime, d'une difficulté crasse, qui ne raccourci rien et qui mêne à un objectif bizarre et pas drôle: la transformation de toutes les couleurs du jeu (plus terne) et le remplacement des tortues par des "faux mario"... Wéé ...

A l'époque, j'avais du mal à passer le deuxième monde du jeu, et je n'avais plus aucune chance de terminer un niveau en une vie une fois arrivé dans la forêt illusoire.

At last! for the first time since '96, I can enjoy Super Mario World -- and now use some Super Papa Bros. time to study its design. I made a hidden reference to the "Special" world of SMW in a recent post, where I presented it as a poor type of reward for dedicated exploration of the game's secret: I simply saw it as insanely hard levels that led to a mysterious switch that replace all monster graphics with out-of-topic ones. I realized since then that the reward wasn't that much about the destination of the Special world but rather about the journey through Special world.

Maintenant que j'ai atteint un niveau un peu correct (jusqu'au chateau avant la vallée de Bowser sans game over), les choses m'apparaissent différemment. Quand je jette un oeil au niveau tubular sur Youtube, la réaction c'est "wow! excellent! tout un niveau où on flotte comme un ballon!". Puis deux niveaux plus loin "Haha! ici, ils ne se sont pas privé avec les tortues jaunes et bleues! ça doit être la fête avec son Yoshi!" En fait, le monde spécial ne mène pas à une "récompense": il *est* la récompense pour le joueur suffisament entrainé. Des niveaux où les concepteurs du jeu ont cette fois laissé libre cours à leur fantaisie et construit des niveaux possibles sur base des éléments peu fréquent dans le jeu, sans tenir compte des contraintes habituelles du genre "on vous promet qu'il est possible de terminer le niveau en 1 vie même si vous ne l'aviez jamais vu avant".

I got the enlightenment while watching some Special speedruns on Youtube while my GBA had actually disappeared in the sub(sofa)-space, just after (barely) beating Gnarly level. I had always remembered Tubular as complete madness, where you have no place to land and things got thrown at you all over the place. That was missing the fact that Tubular is actually about turning Super Mario into a kind of shoot-m-up level where you're ballooning and have to locate the next hidden balloon among the [?] blocks on tight timing. In the rest of the game, taking a balloon is optional, and when deadly, you get a free 1-UP ahead of the danger.

Donc oui, c'est dur (parce qu'on pousse en avant les nuances du gameplay et les
techniques avancées), et il faudra de la mémorisation pour venir à bout de certains niveaux. Mais on est en réalité bien plus proche des "mondes cachés" de Donkey Kong Country que je ne l'aurais cru...Mondes cachés qui étaient également basés sur le détournement des règles établies dans le jeu avec "ici, jungle des pneus qui tuent" ou "le niveau où tu vas jouer avec tous les copains-animaux".

Just like Lost World of DKC2 -- which I loved a lot and made me start DKC3 with only one question: how do I get to the Lost World this time -- Special World is about doing the forbidden, breaking the rules and going wild. It's about making the rare Blue and Yellow Koopa common for a couple of levels so that having Yoshi around turns into a sort of fancy fair in Awesome. It's about doing mad spin-jump on a platform maze in Way Cool. 

Et les koopa-mask, alors ? Pourquoi cette ridicule transformation de tous les monstres ? Apporte-t'elle quelque-chose au gameplay ?
Peut-être bien. Pour arriver à la fin du monde Special, il faut un fameux nombre d'heure de jeu sur un mario. A ce nombre d'heures, on lit inconsciemment un écran. En vision périphérique, on sait déjà qu'un personnage est un koopa, un parakoopa ou une plante pirhana. Plus besoin d'y réfléchir: ça vient d'instinct, comme de porter la main à son sabre laser si on croise Darth Vador. Et tout d'un coup, on va dire au joueur "eh, Julien, tu crois que tu y arriverais si tu ne pouvais pas compter sur tes années d'entrainement à jouer à Mario ? Eh bien c'est ce qu'on va voir. On mélange les cartes! Pire, ils vont tous te ressembler au point que tu devras te concentrer ne serait-ce que pour savoir où tu es vraiment!".

But then, why offering those curious "koopa mask" to the Super-Player that beats the Special World ? What does it bring ? It's not even truly fun (imho). After reading Kirby Kid's definition of "a mix up", it becomes clearer in my mind. Having picked Mario's head shape is not accidental: it's deliberate. Mario's head has been progressively hard-wired into the player's mind as "me". And now Nintendo's designers change the rule and "me" becomes your worst ennemy! Rather than reading "pick me up!", the empty koopa[mask] shell reads "me". Instead of reading "Jump! I'm gonna kill you", the shell that bounced and comes back reads "me" again. Picking the Koopa for that purpose isn't an accident either: it's the monster that has the most interplay with Mario. So that 'season switch' isn't merely about "replacing the graphics": it's truly a "hard mode" hidden within the game, that resets your habits and puts you in a somewhat parallel world where you cannot trust your eyes.

Oui, c'est bel et bien un "mode hard" caché au sein du jeu.

4 commentaires:

cyborgjeff a dit…

Et bien tu avances dis donc... c'est toujours sur "mon" Mario World GBA que tu es là ?

Bref, tu vas pouvoir passer à Metroid maintenant :)

Sylvain Pypebros a dit…

Oui, c'est bien ton Mario World. Cyril m'en avait prété un en 2006 quand j'avais eu ma DS, mais il était injouable, étant donné les boutons (A/B) inversés.

Sylvain Pypebros a dit…

Je vais bientôt pouvoir te le rendre .. encore quelques petits posts sur la star road, les switch palace et l'incontournable post-nostalgique-sur-la-maxithèque.

Sylvain Pypebros a dit…

Tiens, j'avais loupé le changement de couleur (vert->bleu; rouge->jaune) des Koopa Mask, au passage. http://www.mariowiki.com/Mask_Koopa