jeudi, mai 22, 2008

Quelques vieux Pixels de Bilou

Une chose est sûre: Bilou n'est plus tout jeune. Et je ne vous parle même pas du petit personnage "Bubble" de Pierrick, programmé à grand coup de symbol 240, 60, 126, 201, 201, 255, 126,60,231, reprogrammant quelques caractères du CPC64 -- une machine dont l'architecture graphique n'a pas fini de me surprendre... Non.

Bilou n'a commencé à s'appeler 'Bilou' que lors de son portage sur PC, et a acquis plus ou moins définitivement ses couleurs à l'occasion d'un concours "expliquez-nous votre jeu et on le code" qui devait être contemporain de Super Mario 3 ... Auxquels on a finalement jamais participé pour cause de NDA et dont on a d'ailleurs plus entendu parler depuis.

Bilou is certainly not so young anymore. It all started with the "Bubble" character that Pierrick used in his programs on the CPC64 with the "symbol" statement, but it really became "Bilou" (say it "bee-loo") during a video game design contest back in the SMB3 days. While my brother and i finally decided not to run the contest because of the implied intellectual property mess, Most of the Green Zone and its monsters date back from that era. The Appleman, the yellow wood worm, the bumping mushroom, etc.


C'est d'ailleurs de cette époque aussi que date une bonne partie du "bestiaire" (au moins pour la forêt) et les super-pouvoirs de Bilou. A gauche, le désormais célèbre "appleman", le "feuillu" sournois et le "caterpillar" (version normale, pas le Boss, qui n'a jamais été programmé nulle part), le petit ver, le champignon sauteur et le "bubble bat".

A cette époque, évidemment, pas de Sprite Editor convenable, et je n'avais l'accès au PC que 1 heure par jour, et uniquement les mercredis et week-end. Donc le plus gros du boulot se faisait à l'aide de maqueurs micro-fins sur des feuilles millimétrées et de traceuses de cercles. Voilà donc les premiers pixels de Bilou, qui ont été vaguement utilisés pour quelques tests peu concluants en BASIC/VGA -- le temps que je décide que Bilou serait animé "à la rayman" pour fluidifier l'animation ... environ 3 mois avant l'apparition des premières démos de Rayman :P

This was a time where i hadn't any good Sprite Editor at hand, and could only use a computer one hour a day on wednesdays and week-ends. So most of the art was first "rendered" on a millimeter-grid sheet of paper with color markers before it was manually run-length-encoded in a dedicated BASIC program ... maybe. The contest also see the first definition of Bilou's superpowers (he got one extra power everytime he recovers a magic stone) : flying, swimming, laser fire (and protecting glasses), etc.

On voit déjà ici quelques-un des pouvoirs spéciaux de Bilou d'alors: voler (en tourbillonnant comme un hélicoptère), nager, tirs au laser (et les lunettes qui vont avec), et je n'ai pas repris sur le scan la transformation en petit nuage, ni le lancé de Game-Boy qui immobilisait temporairement les ennemis...

Allez, pour la cloture, une image d'anthologie, recodée sur l'émulateur CPC par Pierrick entièrement de mémoire. Ce n'est pas le code source du tout premier Bubble, mais bien de son tout premier adversaire. Ce qu'il y avait de bien, avec le CPC, c'est qu'on pouvait réécrire par dessus certains caractères, sans effacer le fond. Donc il faisait un caractère "balle" en bleu et un second avec le blanc des yeux, deux print et deux locate, et vous aviez déjà un petit perso multicolore.

Aucun commentaire: