mercredi, avril 06, 2016

Entre Pech-Merle et Padirac

http://sylvainulg.deviantart.com/favourites/49641040/landscapes
Padirac par Revenia
Me voici de retour du Lot, une terre étonnante, creusée de toute part avec des rivières souterraines et des chênes nains torturés. Si Miyamoto regrettait la disparition des terres sauvages de son Japon natal, la France a encore sous la main de fameux terrains pour explorateur en herbe, à ce que j'ai pu voir.

A l'occasion d'un jour de pluie ou toute la smala était en repos au gîte, S-team comprise, j'ai pu faire une session intensive de test de "School Rush", et plus particulièrement du menu de sélection de difficulté. Ce genre de test/développement étant évidemment bien plus efficace que des tests isolés ou une semaine de soirées d'essai en se demandant si les gens comprendront ou non comment ça marche. Ici, la question "comment on fait pour revenir à la première page" est sans équivoque, de même que "j'arrive pas à choisir: je sais juste tourner les pages"
J'y suis presque donc. Encore une petite animation de la "main-pour-choisir", histoire qu'elle attire davantage le regard du joueur, puis je m'attaquerai à l'affichage des power-up et du niveau d'énergie de Bilou pendant le jeu.

Je sais: tout ça paraît beaucoup de chipoterie pour un simple menu. C'est l'inconvénient de travailler sans framework, mais je suis convaincu qu'il est cruxial de rendre cette sélection la plus intuitive et évidente possible, parce qu'aujourd'hui plus que jamais, les premières minutes de contact avec le jeu seront déterminantes. Si le joueur ne se rend pas compte qu'il aurait pu choisir une partie plus facile après un premier "game over" trop direct, il n'ira pas voir plus loin. Si je force le mode "easy", il est possible qu'il abandonne le jeu à la moitié, le jugeant trop facile et indigne de son temps.

Aucun commentaire: