samedi, juin 27, 2015

Le journal de link : la demeure des vents.

Cher journal, il m'arrive un truc extraordinaire. Tu sais, ce vieux truc tout puant dont je t'avais parlé, eh bien, grâce à lui je peux passer sur les murs!! Je deviens tout plat, collé au mur, puis je ressors où je veux. Du coup, j'ai enfin pu me faufiler jusqu'à la caverne des Zoras. Je crois que leur reine en pince un peu pour moi: elle m'a filé une paire de palmes gratos !

Du coup, je peux aller voir l'intérieur de ce vieux moulin déglingué que Sahasralah appelle "la demeure des vents"... le rendez-vous des courants d'air, oui! 'faut pas se fier au look qu'il a de l'extérieur: c'est carré, avec des passerelles branlantes dans tous les sens et (heureusement) des pavés magiques qui arrêtent certaines mini-tornades ou en déclenche d'autres.

La "baguette-tornade" que j'ai louée n'est pas ultra-pratique, par contre. J'avais espéré qu'en la maniant comme il faut j'aurai pu passer par-dessus les trous, mais tout ce que j'arrive à faire, c'est à monter et redescendre pile d'où je suis parti. Grr. Enfin, c'est pas si grave avec le nombre de trucs qui bougent dans tous les sens ici, j'arrive plus ou moins à m'en sortir.

... C'est marrant, je les voyaient pas du tout comme ça, les "anges-grenades" des histoire de Mémé dans le moulin de son grand-père ...

2 commentaires:

gilles a dit…

il m'aura fallu quelques dizaines de minutes de jeu pour saisir pleinement toute la subtilité de la transformation en 2D et du "transfert" sur les murs...

un très bon opus !

On a relativement assez vite suffisamment d'argent pour acquérir les objets sans avoir à les louer...
Je pensais au début que ce ne serait pas amusant de posséder tous les objets d'emblée, finalement il y a assez d'autres challenges :)

Sylvain Pypebros a dit…

Personnellement, j'y ai trouvé de nouvelles utilisation tout au fil du jeu. C'est véritablement un autre mode de réflexion que ce qui se fait d'habitude...