lundi, avril 16, 2007

Mia(m) Mia(m)

Touch Me (I'm Famous)
Prenez du bon code, une bande son chantée chouette et quelques sprites de Yoshi's Island. Ajoutez un soupçon de blocs en provenance de Super Mario Land 2, laissez mariner pendant quelques heures dans la sauce Mia, et vous aurez un délicieux jeu-à-rythme homebrew!

"Touch Me (i'm famous)" est pour ainsi dire un des tout premiers jeux que j'ai réussi à faire fonctionner sur ma DS. Un concept simple de jeu sur un seul écran, où il 'suffit' de toucher les ennemis du stylet pour les dégommer. Là où Mia entre en scène, c'est que pour faire un bon score, il vous faudra en plus les toucher en rythme avec la bande son.

Good soundtrack, some sprites coming from Yoshi's Island rip and a few Super Mario Land II tiles ... let it cook gently, add some Mia sauce and serve your delicious homebrew rythm game. Mia's "Touch Me" is one of the first ever (3rd-party) homebrew I managed to run on my supercard. I was surprised by how simple the concept is (you just touch characters with your stylus), but engaging you to improve yourself with short sessions (session terminates with the song) and scoring that depend on whether you tap with the beat or not.


Tout récemment, Mia nous a remis le couvert avec Everlasting Love. Un jeu de plateforme où vous faites évoluer un petit singe à travers un niveau retors. L'astuce ? Plus vous pressez le bouton de saut proche du temps, plus le saut sera haut. Coup de pouce pratique, le petit singe en question marque lui-même le temps.

J'avais évidemment envie de savoir pourquoi avec des idées aussi chouettes et un bon background de programmation, Mia se limitait à des repompages de sprites pour ses jeux. Je m'attendais évidemment un peu à sa réponse ... sans graphiste correct pour faire équippe avec lui, il a choisi -- comme bon nombre de programmeurs homebrew -- de faire de la récup' plutôt que de nous donner un jeu insipide où on contrôlerait une balle moche dans des décors croûteux.

More recently, Mia strikes back with "Everlasting Love", a platformer where you manoeuvre a cute monkey in dangerous blocks. The trick is that the length of the next jump depends on how close to the beat you are. This time, it's not enough to fit the beat: you may need sometime to go intentionally with an after-beat.
With such inventive designs, I was somewhat disappointed that all of Mia's graphics are recycled rips of SNES/GB games. Although it produce a nice retro style, it miss the opportunity of giving fresh style a chance. Like many fellow homebrew coders, Mia has no artist sibling to assist him and don't want to create a game with an uninspired ball moving along in abstract backgrounds. May Big Bowser leave him unharmed.

Trop nostalgique que pour l'en blâmer, bien sûr, j'espère qu'il ne s'attirera pas les foudres des Big Bowser.

Jusqu'ici Everlasting Love est -- après Lemmings -- le jeu où j'ai massacré le plus de mammifères :P


Entre les deux, il y avait Ninji & Zarbi, un jeu d'adresse comme on aurait pu en voir sur nos machines d'arcades dans les années '80. Enfin, si les machines d'arcades avaient eu deux écrans. Le côté étrange ici vient du fait que l'on contrôle deux personnages à travers un seul pad. Le but est de rebondir sur un maximum d'obus, et d'attraper au passage les petites consoles DS qui apparaissent (généralement en haut) de l'écran supérieur.

C'est probablement le jeu de Mia sur lequel je totalise le plus d'heures, au passage, probablement plus que tous les mini-jeux livrés avec NSMB réunis.

Et pour ne rien gâcher, Mia nous livres ses sources (compatibles PALib) lorsqu'il cesse de développer un jeu.

Merci, Mia. Continue: on adore!

2 commentaires:

cyborgjeff a dit…

ah bé voilà.. ce sont donc 3 jeux du même "team".. le jeu avec le singe a l'air drolement fun? obligé de le faire tourner sur un DS? ?

sylvainulg a dit…

tu as raison de mettre "team" entre guillement, puisque (à ma connaissance) Mia est un développeur isolé.

De ce que je connais de "Everlasting Love" (le jeu du singe), je pense qu'un émulateur un peu complet comme Dualis (c'est le seul auquel je pense qui produise du son, ce qui est mieux dans notre cas) devrait faire l'affaire sur une machine suffisament puissante.