jeudi, septembre 15, 2016

Le journal de Link: Cocorico: Sheik. Et après

 Cher  Journal,

Bon, je veux bien : j'ai passé 7 années en-dehors du temps après avoir fait la plus grosse boulette de ma vie, à savoir laisser entrer ganon dans le temple du temps. J'ai une super-épée donc je vais pouvoir arranger ça. Y'a une fille (?) bizarre qui me tuyaute avant même que j'aie pu faire un pas dehors "va au village cocorico, sans ça, tu ne pourras même pas entrer dans le premier temple". On y va: 'faut être gentil avec les filles.

Pour trouver quoi ? Des gens qui vivotent, qui se fichent pas mal de ce qui se passe dehors et qui n'ont pas l'air d'avoir la moindre idée de ce qu'on m'a envoyé chercher ici. Je reçois un oeuf-cocote ... je réveille un type qui sombre dans la dépression qui me fait un appel gros comme l'arbre Mojo d'aller voir comment va sa fille dans son ancien ranch. Pas l'ombre d'un autre indice... Enfin, à part le vieux Merlin qui délire à propos d'un gars qui savait voir la Vérité et qu'on a construit le puis là où il y avait sa maison et le type du moulin qui insiste sur le fait que là, maintenant, c'est bon: son moulin a bien assécher le puits. Sauf qu'on fond du puis, il n'y a rien qu'un éboulement de rochers si serrés que même une bombe n'en vient pas à bout.

Bon ...


Allons au ranch, alors. C'est qu'il n'y avait rien d'autre à faire, j'imagine. Sauf qu'au ranch, la fille s'isole dans un monologue répétitif. J'ai même pas pu lui placer que j'ai vu son père et quand je lui joue la mélodie des chevaux qu'elle prétend avoir oublié, elle m'ignore superbement.

On peut monter les chevaux, aussi. Ça c'est nouveau. Par contre, invariablement le mec m'interrompt et me flanque dehors au bout d'une minute.

Et ça ne fait pas d'avantage d'effet au vieux père déprimer d'aller lui parler de sa fille, non plus.

Tant pis, essayons le fameux temple de la forêt. Il est au bout des bois perdus, d'accord. Et il suffit de suivre la musique de Saria pour le trouver. Enfin, ça devrait, mais ça ne marche pas vu que Saria, elle ne joue plus. Je dois y aller à l'aveuglette... j'aurais du prendre un cahier à spirale avec moi pour me faire une carte, tiens: c'est pas Navi qui va m'aider: elle fait une fixette sur le village de cocorico. Même quand j'y suis, elle me dit qu'on doit y aller.

Bref, je peux aller où je veux, j'ai zéro équippement juste mon sac de bombes et mon épée qui ne sert pas à grand chose vu qu'il n'y pas de monstres dans la plaine d'Hyrule ... Mais me filer un tuyau sur ce que voulait cette tarée de Sheika. ça. bernique.

J'ai poussé une tête jusque chez les Gorons pour m'acheter une jolie tunique rouge qu'ils ne voulaient pas me vendre quand j'avais 12 ans sous prétexte que j'étais trop petit, mais il n'y a plus personne là-bas non plus.

I'm a bit disappointed by Zelda: Occarina of Time's shift from childhood to late-teenage at the temple of time. I should feel like I can explore much more, but I actually feel lost in a world where I miss my reference points and where all the friends who could explain me what to do next have been relocated somewhere else on the map, and none of the actions I could think of to progress is possible. 

I'd like to get the feedback of those who remember having played OOT for the first time. How did you figured out what to do when getting out of the Temple of Time as a grown up and realised that noone Kakariko village seemed to know anything about why Sheik of the Sheika sent you there ?

8 commentaires:

gilles a dit…

Ocarina ?
je ne l'ai pas fait à l'époque... du coup j'ai pris le remake sur 3DS à sa sortie.
Pas moyen que j'arrive à me lancer vraiment dans l'aventure, pas moyen de rentrer dans l'histoire...
Du coup je le fait épisodiquement, un peu de temps en temps... ce qui accentue encore le décalage : je ne sais plus où j'en suis et ce qu'il faut faire....

et comme il est encensé par tant de monde je m'en veux terriblement...

Sylvain Pypebros a dit…

Ocarina.

Je l'ai acheté en 2eme main sur 3DS surtout parce qu'un certain Smealum me laissait sous-entendre qu'il serait possible de démarrer le Homebrew Channel à travers le jeu. Puis mon filieul a voulu essayer et je poursuis sa partie.

Je vais essayer de faire la suite sans regarder de soluce, mais là, j'avoue que j'ai tellement eu l'impression que j'aurais dû faire quelque-chose avant le temple du temps que j'ai craqué.

Sylvain Pypebros a dit…

tout de même, je ne peux pas m'empêcher de penser que glisser un malheureux NPC dans ce village qui m'aurait mis sur la voie pour trouver le je-ne-sait-quoi-qui-est-indispensable-pour-aller-dans-le-temple, ça n'aurait pas fait de tort.

Note pour plus tard: quand le petit point qui clignote sur l'écran du bas continue de clignoter, c'est que le truc qu'on a trouvé n'est pas celui que le jeu attend pour continuer.

Note pour les designers de RPG qui mettent une NAVI dans leur jeu: si le joueur est là où il doit, cesser de lui dire d'y aller. "ok NAVI, quelles sont les endroits du village qu'on a pas encore exploré?" ... voilà ce qui est intéressant.

Cyborg Jeff a dit…

Du coup je me demande si j'en suis plus loin que ce tu me racontes ou pas... perso, je n'avais pas joué à la version N64, mais j'ai assez bien accroché à la ré-édition 3DS... une première pour l'un des épisodes "3D".

Sylvain Pypebros a dit…

@CJ: si tu es adulte et que tu es déjà rentré dans un temple, alors tu es plus loin que ça. Si tu n'es pas adulte, c'est que tu n'y es pas encore.

gilles a dit…

pour ma part je ne suis pas encore adulte !! :p
faut vraiment que je m'y remette.... (mais tellement de jeux !!)

Sylvain Pypebros a dit…

je ne suis pas sûr que j'irai jusqu'au bout, celà dit: je trouve la vue 3D vraiment trop désorientante dès qu'il faut explorer un village. Le système de NAVI pour verouiller les ennemis ne me convainc pas non plus: voilà deux fois que je me fais applatir par les stalfos du temple parce que NAVI est aller voletter vers la porte au lieu de s'en prendre au plus aggressif des deux. Et évidemment dans ce cas-là la caméra part complètement en spongebop.

Sylvain Pypebros a dit…

le village des kokiri, N64 vs. 3DS