lundi, novembre 09, 2015

Quelle récompense pour le joueur ?

Dans la série "déterrage de vieux topic", je tombe sur la question de Nawak: comment récompenser le joueur?. , une question qui rejoint la quête du bon power-up et la compréhension des bonus.

Il est facile de donner au joueur des pouvoir supplémentaires. Dans la plupart des jeux que je connais qui utilisent des pouvoirs modulables en intensité ont tendance à les utiliser pour titiller le joueur, comme récompense pour un effort donné, en quelque sortes. Ou du moins, on aimerait le considérer comme tel.

Last week, when I was reading "now try a more difficult quest" on SMB1 end screen, with Mario being kissed by the lady, I thought they meant something metaphorical. Like 'get a life, find your own princess, please her and receive her kiss. Good luck'. A friend's wife completely surprised me talking about a "second quest" in SMB1 where all goombas were turned into fire-proof buzzy beetles. Could I have missed that for that long ?

There was an argument about giving rewards to the players, and whether the power player could feel bored of receiving an additional fire power when she never lose it because she rules at the game. It sounds artificial to say 'well, if she wants a challenge up to her skills, why don't she ignore the fire flower altogether ?'. Switching goombas to buzzy beetles essentially produces the same sort of effect: you still get the power-up, but its use is reduced.


Here be Goombas.
Pourtant, si je prends SMB1 ou SMW, le bon joueur est récompensé par ... un jeu plus dur. Voire (dans le cas de SMB1) une variante du jeu où un des power-ups les plus puissants devient inefficaces sur les ennemis les plus communs, les goombas étant mués en tortues ignifugées (merci à l'épouse de JB pour le tuyau ^^"). Et si on y réfléchit bien, ils sont légions les jeux 8-bit et 16-bits où les niveaux "bonus" étaient bien plus durs que les niveaux "normaux". On se voit par contre assez mal placer dans un recoin du niveau un switch qui fait tomber des ennemis pour "récompenser le bon joueur avec un challenge plus à sa hauteur".

Double-checking the level layout of SMB1 levels, however, make me doubt about the whole idea that "power-up are a reward to the dare player". Coins do have this effect. But power ups ? When there is some risk in going for the power-up, it is in the sense that you may encounter ennemies crawling on the ground, and could have gone over the collection of blocks safely otherwise. Compared to Commander Keen's "dare-to-catch-bonuses", this is almost a joke. I don't see it much more "risk/reward" in world 5. Simply that the amount of P-UP to find is strongly reduced.



C'est vrai qu'augmenter la puissance de l'avatar ne marche qu'un temps ... avec le joueur qui n'a pas le niveau requis pour battre le jeu, en fait. Quelqu'un qui termine SMB1 en une vie en petit Mario n'a que faire des fleurs de feu, des pièces d'or ou des 1-UP. Est-ce à dire qu'il ne jouera plus au jeu ? Pas forcément.

De même que le fait de bien maîtriser un morceau de musique sur un instrument ne veut pas dire que vous ne le jouerez plus. C'est plus ou moins la raison d'être du speedrun.

Pour donner envie au joueur -- même aguerri -- de prendre un risque pour atteindre un power-up, on peut faire en sorte que les power-ups soient d'office limités dans le temps, celà dit, au même titre que la super-étoile. SMB3 va un cran plus loin dans cette idée avec les étoiles que l'on peut enchaîner sur toute la durée du niveau à condition d'avancer suffisamment vite.

J'avais déjà noté que donner plus de contrôle au moment où le power-up est utilisé. Ce petit détail qui fait que l'objet le plus recherché dans l'univers de Zelda est peut-être bien ... un flacon de verre. Eh oui, le Félix Félicis serait de bien faible utilité si on avait pas le choix du moment où on le boit...

La réflexion n'est pas achevée, donc en guise de conclusion, je dirais "le joueur est là pour s'amuser. Si tu veux le récompenser, donne-lui du fun". Ce n'est pas tant les 10 pièces d'or d'une cachette qui rend les tuyaux secrets intéressants dans SMB1: c'est le fait de pouvoir les chercher. Si on veut récompenser un joueur pour avoir trouvé le passage-secret-dans-le-passage-secret, le mieux sera de faire en sorte qu'il ait l'impression que l'endroit qu'il vient de dénicher est spécial. Pas forcément parce qu'il contient une vie, mais par son look-même. Je pense à la pyramide interdite de Keen. Et pour les nouveaux Mario, c'est aux pièces étoiles et aux pièces rouges qu'est attribuées la mission de récompenser le joueur audacieux, certainement pas aux power-ups.

2 commentaires:

Cyborg Jeff a dit…

Je jouais vendredi à nouveau "New Super Mario Bros Wii.U" qui était resté longtemps chez mon ami Vincent.
Et comme souvent quand je le présente à des amis, je redémarre depuis le début du jeu.
J'y ai encore retrouvé de nombreux passages secrets et des grosses pièces cachées ! Ce sentiment de "secret" me semble être plus présents que dans les épisodes Wii et DS, peut-être même SNES (puisque je n'ai jamais trouvé grand choses comme endroit secret personnellement). Bref, cela apporte beaucoup à mon plaisir dans le jeu !

Bizarrement, dans Keen la recherche de zone secrète était plus qu'un plaisir... il ciblait plusieurs éléments.

- Le plaisir de trouver un nouveau passage secret.
- La recherche de comment accéder à cette pyramide (Pas de Web à l'époque, cela aide à entretenir le mythe
- Des gros points ! Car le jeu gardait les meilleures scores sur son tableau d'affichage
- 100 goutes d'eau >> 1 vie
- Faire le plein de vie
- Faire le plein de munition.

L'air de rien dans beaucoup de jeux, le joueur européen ne s'intéresse pas au point ! Que ce soit Mario, Sonic et d'autres, même si un compteur de point s'affichait, il n'avait à nos yeux que peu d'intérêt... Sauf s'il y avait un tableau de HiScore. De ce fait, je n'ai jamais joué à Mario en tentant de prendre un ou l'autre point supplémentaire, là où dans Keen Commander, on ne laissait trainer AUCUN BONUS !

Pourtant dans Mario 100 pièces offrent une vie, Dans Sonic même la collecte d'anneau permet de sécurisé notre personnage ! (Je pense qu'il y a plus à dire dans Sonic... le concept des anneaux est très malin)...

En plus de collecte de point et de goutte d'eau (à l'image des pièces) dans Keen, s'ajoute la collecte des munitions. Sans munition, la progression devient très très difficile, et il est donc rassurant d'en avoir avec soi au maximum...

Dans un sens DCK n'a pas mal non plus réussi la gestion des bonus/passage secret. Banane, ballon, lettres à combiner, animaux à monter et même tableau logique pour optimiser le gain en bonus !

Sylvain Pypebros a dit…

Je crois que le mécanisme "reçoit une vie supplémentaire si tu cumules Nx100000 points" de Commander Keen a fortement influencé notre façon de voir les bonus du jeu. En particulier,
- parce qu'il y a peu de vies en tant que tel dans le jeu
- parce qu'il n'y a aucun moyen pour le joueur de se protéger des ennemis. Pas de 'power-up'. Un contact, et c'est tout une vie que l'on perd.
- parce qu'il y a des bonus de tout niveaux. On ne fera peut-être pas d'effort pour trois chocolats ... mais pour trois cornets de glace, là ...

Il ne s'agissait donc pas seulement de faire des points, mais de pouvoir continuer la partie, tout simplement. De même que on prenait bien plus de risque pour un diamant dans Giana Sisters qu'on en a jamais pris pour une pièce d'or dans aucun Mario. Parce que les 1-UPs en était quasi-inexistants.

Je suis aussi assez satisfait par les bonus de DKC. Ce point a été fortement altéré dans Donkey Returns et son stock infini de vie via "Super Kong". Outre le fait de permettre d'avoir plus de vies, les animaux d'or permettaient de s'entrainer à contrôler les animaux dans un environnement sans risques.