mardi, février 10, 2015

2015, L'année Badman ?

Il y a 20 ans, en Mai 1995, naissait Badman. Un antihéros bien rondouillard masqué parti sauver la coupe du monde contre une intrigue louche. Il y a 5 ans, j'envisageais une version-anniversaire reprenant les 4 niveaux-clés du premier jeu (il y aura en tout deux jeux et une démo de 2 mondes du 3eme opus): les toits de Gettham City, Le manoir hanté, la prison et les cascades japonaises.

20 Years ago, in May '95 was born Badman, a masked, plumpy anti-hero who's the last line of defence to avoid soccer world cup to turn into a mass destruction weapon, although the actual nature of the threat was never very clear. 5 years ago, I was exploring tracks for an anniversary version reusing 4 key levels of the first game (Badman will eventually appear in 2 and a half games): Gettham city rooftops, a haunted mansion, a nazi (?) jail and Japanese waterfalls.

It's clear the former PPP Team would love to play the character again -- and he's likely one of the most popular character PPP Team ever animated -- but what should the game look like ? Ennemies in the first game are fairly limited, partly because we were still discovering the features of RSD Game-Maker. At best, they'll move a few step forward, and then some step backward. Badman's moves are fairly chaotic, and button mashing will often be required to clear some jumps. You can somehow climb along edges, although the engine is unable to let you "grab" them. Trying to produce a gameplay that could let you move along in original maps would be totally incoherent, I'm afraid.

My best offer would be something along the lines of "The Blues Brothers" by Titus. I could also get inspiration of some 2008 sketches where Badman gets more muscular by picking up batteries for his sauna belt. It could be used to create a sort of arcade shooter, somewhere between Bomb Jack and Super Crate Box.


Ça ferait sans doute plaisir à pas mal d'anciens de PPP Team de retrouver le personnage, mais pour quel jeu ? Les personnages du premier opus sont limités par les connaissances limitées du Game Maker de l'époque. 3 pas en avant, 3 pas en arrière ... et c'est tout. Les déplacements sont parfois un peu désordonnés, et il faut souvent bourriner les boutons de saut pour atteindre les plate-formes. On parvient plus ou moins à s'accrocher aux mur, à zig-zagguer dans l'air. Franchement, tenter de reprendre les maps d'origine pour refaire un jeu et tenter de reproduire quelque-chose qui ressemble au gameplay de base, ce serait galère.

Sans faire d'étude approfondie sur des gameplay intéressants avec les ennemis de d'origine, on pourrait imaginer quelque-chose ressemblant à un vieux Titus -- genre Blues Brothers.

Autre possibilité, qui s'inspire d'une petite série de croquis de 2008 où on voit Badman devenir plus dynamique après avoir ramassé une "super batterie mégaflash à placer dans sa ceinture (sauna)" et faire un simple "survival shooter" un peu entre bombjack et Super Crate Box.

edit: plus que quatre points à régler sur "Bilou: Rush to completion" ... peut-être bien que je pourrai faire un peu de Badman cette année, après tout ...

2 commentaires:

cyborgjeff a dit…

J'aime encore bien dans le concept de "Badman" l'idée qu'il se faufille dans les niveaux. chose qui colle assez bien à des niveaux comme la prison, voir la maison hantée...

Clairement dans la Japanese Zone, impose du combat au "corps à corps" et des niveaux avec sauts à bien calculer...

Je pense que "Badman" a du sens de Titus dans les veines plus que du Probotector, même si le concept que tu sites est évidemment sympa aussi, mais irait au fond mieux à Jack Boost qui fêtera lui aussi ses 20 bougies cette année !

Je suis pas un Robot !
Faut pas croire ce que dises les journeaux, je suis pas un roboooot, un roboooot, Goldorak Go !

Sylvain Pypebros a dit…

Hmm ... on se dirigerait donc vers un Badman moins piou-piou, avec du lancer de tuiles pour Gettham, le katana pour la Japanese Zone et du lancer de caisses pour la prison.

Pour le manoir, on verra bien...

Domo arigato, misto roboto.