mardi, décembre 28, 2010

libFAT cache-cache

Après avoir instrumenté un brin le gestionnaire de cache de la libFAT, j'ai droit à une belle série de statistiques qui montrent que pour réécrire ~400K sur ma carte mémoire, il me faut au préalable lire à peu près autant (968 secteurs) ... En fait, puisque j'écris chaque paquet (~550 bytes) au fur et à mesure dans le fichier, et puisque le cache travaille par "page" de 4K, toutes les écritures sont partielles et le cache lit d'abord le contenu du disque avant de commencer à écrire la bonne valeur). Le hic, c'est bien sûr que dans mon cas, les anciennes données ne seront jamais utiles, puisque je les écraserai toutes :-P

J'essaie donc de modifier "cache.c" pour forcer une politique de "lecture paresseuse" où l'on ne remplirait une entrée du cache avec le contenu du disque que si une tentative de lecture a lieu. Il est donc possible de "préparer" progressivement un contenu à écrire et ne l'écrire qu'une fois complété. Bon, maintenant, il va falloir débugguer ça. A moi desmume, ddd et strace ...

Tout semble fonctionner sur émulateur, mais sur la DS "Phat" de ma fée, j'ai juste droit à un "FATinit failed" ... qui s'avère être dû à un petit problème de DLDI sur SuperCard SD. Après quelques hexdump et diff supplémentaires, je peux enfin vous proposer ma libfat revue et corrigée, jusqu'à 3 fois plus rapide sur les écritures de fichier.

PS: il restait un bug, donc voyez le post du 31 pour la version définitive.

Aucun commentaire: