vendredi, mars 20, 2009

ça descentote ...

Je me faisais un petit tour de jeux SNES rapidos pendant que ma fée écoute Cedra... En retombant sur Twinbee, je me rends compte d'un élément intéressant: le perso peut rester sur une pente même si un seul pixel s'y trouve.

Autre élément: dans ce jeu, une pente "repousse" automatiquement le joueur vers le bas. Si vous marchez le long de la pente, arrivé au bord formé par un mur celui-ci vous "éjecte" avec une vitesse presqu'exclusivement horizontale.

Un système de contrôle original, qu'il faudra que je compare avec le comportement de SuperMario et autres Rayman the Hedgehog Commander ...

As i was busy converging my data to a new USB backup drive, I gave another try to some of my favourite platformers. Twinbee (rainbow island adventures) caught my attention with its slope management. First, slopes always "push" the character downwards, so you cannot "stand still" on a slope. If you walk down a slope, you'll get "thrown" horizontally when you go past the edge. Interestingly, you can stay "on the edge" of a slope, as shown on the screenshot, hanging in the air (i haven't checked whether it also happens when walking down the slope or only when being "pushed backwards when you stop walking up the hill").

I'll investigate that deeper, comparing the physics of slope-walking in Twinbee, Fury of the Furries, Mario, Keen and Rayman, and possibly some Sonic game if i manage to locate some. My feeling is that gameplay of slopes should prevail on accuracy of physical behaviours to make the game fun. Slopes are not just a way to have your character elevating as he moves: in a platformer, they should be used to tune the difficulty of basic moves (jump or stun ennemies).

Konami's decision to have Twinbee "pushed backwards" when halting on a slope clearly makes anything above a slope harder to reach precisely, yet the fact that you're stopped at the edge of the cliff compensate by not throwing you into hazards. Of course in Twinbee, slopes also play an important deflecting role when you're flying with your boosters, but that's a different story.


New Super Mario Bros. : pratiquement aucune pente en bord de plate-forme dans ce jeu. Les seuls emplacements où j'ai pu le détecter, c'est soit dans le niveau des glaces ou pour des plates-formes spéciales (champignons mobiles, leviers ...), pour lesquels le bord est carrément arrondi et où Mario suit l'arrondi. La friction est parfaite : hormis sur les pentes enneigées, Mario tient en place sur les pentes.
No real slope-edge to report in that game, except for some special objects (moving mushrooms, levers, falling rocks ...).

Commander Keen : dès que le test-point central de commander Keen n'est plus sur le sol, Keen tombe et se fait "repousser" par le mur. A noter que, compte-tenu de la faible largeur de Keen, il y aura ajustement de deux pixels à peine. En saut, il y a moyen de voir Keen "atterir presque" sur le bord d'une pente et se faire soudain repousser. Dans le mouvement, l'ajustement en X donnera aussi l'impression que Keen "saute" vers l'avant en quittant la pente en marchant. Idem: friction parfaite.
As soon as the "hot spot" test-point of Commander Keen leaves the slope, keen falls and is "pushed" by the wall. Given the small width of Keen, this is merely a 2-pixels extra move that you'll barely detect unless you try to land "not quite" on the edge of the slope.

Rayman : les pentes sont toujours terminées par un bord horizontal. La seule exception que j'aie relevé à cette règle, c'est dans le pencil pentathlon où au bout d'une course effreinée, Rayman passe le long de 3 crayons inclinés. Ceci dit, les crayons en question sont terminés par des gommes-bumper, et donc on a pas vraiment la physique d'un "bord incliné" comme les plate-formes de Commander Keen. A noter que, du coups, Rayman sait s'accrocher à tous les bords, alors que les bords inclinés ne permettent pas à Keen de se suspendre dans Goodbye Galaxy. Ils ont bien tenté de lever cette interdiction dans "Alien Ate my Baby-Sitter", mais c'est la source de bugs innombrables dans ce jeu.
Virtually all slopes are terminated by a horizontal edge. The only exception i could spot is the Pencil Pentathlon, but there are bumpers at the edge of those pencils, so it's not exactly what you'd call an edge.

Mario World: 4 angles de pentes différents dans ce jeu. Pas de doute : on cherchait à démontrer la supériorité de la nouvelle SNES ... A noter qu'il y a deux types de "bord de pente" : celui qui donne sur un mur solide, et celui qui n'est qu'un bord de plate-forme. Dans le cas "bords de mur" (comme avec le beetlebug), je ne note que des pentes possédant un rebord horizontal.
Four different slopes! That's what i call "technically amazing" for introducing the new (back then) Super Famicom. Two kind of slopes here: those who are merely platforms (side picture), and those who are the edge of a solid area (bottom picture). In first case, mario will fall as soon as the test point is no longer on the slope (like Keen), and in the second, there is usually a horizontal edge after the slope (like Rayman).

Sur les pentes à moins de 45°, friction parfaite. Les pentes à 45° et plus repoussent Mario vers le bas. En clair, il sera impossible de s'y arrêter et difficile d'y contrôler sa vitesse. Une pente comme celle représentée sur l'image du haut correspond donc à une double difficulté : on tombe plus tôt (des que le test-point a quitté la surface) et on ne sait pas s'arrêter. En revanche, c'est bien un "test de boîte" qui a lieu pour les surface horizontales.
Also note that friction differs from the slope: over 45°, the slope is slippery and you cannot stop, while slope below 45° behaves like plain horizontal ground.

Kirby (squeak squads): c'est le jeu idéal pour ce genre d'observation car l'animation de Kirby est différente selon qu'il est à l'arrêt sur une pente ou sur une surface horizontale. De plus, comme dans Keen, la friction est parfaite quelle que soit la pente (un jeu pour gamins, quoi, mais j'adore). A noter qu'à l'inverse d'un personnage comme Keen, Kirby se prète plutôt mal à un mécanisme de "test-point" unique, puisque sa base au sol est particulièrement large.
Interesting game to study as there are two different idle frames depending on whether Kirby stands on a slope or on a horizontal area. Here we can observe an additional "horizontal" move after the hot spot has left the slope, but while kirby cannot "fall" yet due to the wall (box-cando test).

Phénomène intéressant, dans le cas d'un "bord pentu descendant" comme sur la photo ci-contre, on observe un comportement "horizontale - pente - horizontale - chute". Dès que le "test-point" qui sert à suivre une pente a quitté la pente, Kirby a donc le choix entre deux actions: continuer à avancer à l'horizontale ou tomber. Il ne tombera pas tant qu'une partie de sa base reposera sur le bord du mur (d'où la deuxième phase horizontale). Du point de vue du code, ça pourrait se traduire par:

  • test = cando(FALL, x+dx , y+1);
  • if (test&FALL) return switch_state(falling);
  • if ((test&SLOPE) && testpoint_on_slope(x+dx,y+1)) return align_slope(x+dx, y+1);
  • if (cando(WALK, x+dx, y)) return simply_move(x+dx,y);

Aucun commentaire: